Sciatique

La névralgie sciatique, ou sciatique, est une douleur vive qui peut ête ressentie le long du nerf sciatique.
Le nerf sciatique, situé à l’arrière de la jambe, est le nerf le plus volumineux de l’organisme.
La sciatique atteint principalement la fesse et la cuisse, et peut s’étendre jusqu’au pied. La sciatique ne touche le plus souvent qu’une jambe à la fois.

La sciatique, comme le lumbago, est une des phases annonciatiques de la hernie discale. Il est important de la traiter le plus rapidement possible.

Voyez comment prévenir la sciatique dans la rubrique “prévention“.

Petit exercice spécial pour soulager rapidement une sciatique.
Ce petit exercice très facile est recommandé contre la sciatique. Vous montez sur une marche ou un petit tabouret, et vous balancez la jambe souffrant de sciatique. Vous allez ainsi libérer le nerf coincé. Si vous n’obtenez pas le résultat escompté, recommencez jusqu’à disparition des douleurs.

Ensuite, prenez le meilleur anti-inflamatoire naturel qui soit : une gousse d’ail coupée en 6 ou 8 petits morceaux, matin et soir durant une semaine. Même la plus forte sciatique ne résistera pas. Terminé !

Causes de la sciatique.

La névralgie sciatique, ou sciatique, n’est pas une maladie en soi, mais le signe que le nerf sciatique est irrité, le plus souvent à cause d’une hernie discale ou d’un lumbago.

La sciatique peut aussi être causée :

– soit par un rétrécissement (surtout chez les personnes âgées) du canal (où se logent les nerfs et notamment le nerf sciatique) qui comprime les racines nerveuses dans la région lombaire.
– soit par le syndrome du piriforme qui provoque l’inflammation du muscle piriforme ou pyramidal, qui peut une pression et irriter le nerf sciatique , notamment chez les sportifs.
– soit par un syndrome facettaire, provoqué par une mauvaise posture ou un faux mouvement, engendrant des douleurs de dos et/ou une sciatique.
– soit par un traumatisme, accident, chute,… provoquant un coup causant dommage aux racines nerveuses.
– soit par de l’arthrose faisant pression sur le nerf, principalement chez des personnes âgées.

Facteurs de risque de la sciatique :

– pratique d’un sport ou un travail lourd, où on se courbe ou fait des torsions du tronc.
– position assise prolongée.
– manque d’exercice physique et de marche à pieds
– excès de poids
– mauvaises posture
– faiblesse des abdominaux et surtout des 258 petits muscles rigidificateurs de la colonne.
> Voyez la Méthode Wilvers de retonification du dos (à pratiquer uniquement quand vous n’aurez plus mal)

Évolution de la sciatique :

La douleur du sciatique se résorbe généralement en 4 semaines. De bons étirements ou des séances d’ostéopathie feront diminuer fortement ce délai.

Qui consulter en cas de sciatique ?

Votre ostéopathe est le spécialiste en cas de sciatique. Trouvez un ostéopathe près de chez vous.

Conseils pratiques :

– dormez sur le côté avec un petit coussin entre les jambes
> voyez plus de conseils dans notre rubrique Prévention des maux de dos
– les deux premiers jours une application de glaçons diminue la douleur
– par la suite, la chaleur sera bénéfique (coussin chauffant par exemple ou coussin de noyaux de cerises chauffés au micro-ondes)
– ne pas cesser les activités physiques plus de 24 ou 48 heures. L’activité aide à relâcher les muscles.
– de légers exercices seront recommandés uniquement votre spécialiste du dos. Voyez aussi les deux vidéos ci-dessus.
– l’électrothérapie, les ultrasons, la stimulation électrique transcutanée ou TENS, les ionisations, le laser, etc. soulageront aussi la douleur.

I N C R O Y A B L E !

Comment un simple particulier s’est guéri tout seul…
Voyez ce témoignage d’un simple particulier qui a beaucoup souffert du dos : double hernie discale (pas trop grave) et surtout spondylarthrite ankylosante (ça, c’est vraiment sérieux).
Aujourd’hui, il n’a plus RIEN. Il est RAJEUNI.
Ne manquez pas de lire son histoire ci-dessous :